En finir avec les parasites du bois

En finir avec les parasites du bois

Reconnaître les agresseurs pour mieux les éradiquer

Les parasites du bois sont particulièrement répandus dans l’ouest de la France. Ces insectes xylophages dévastateurs se nourrissent de la cellulose de bois et fragilisent l’infrastructure de votre maison en s’attaquant aux poutres, à la charpente, aux parquets ou encore à la toiture. Il est donc primordial de détecter la présence de ces insectes afin d’agir rapidement et d’éviter des dégâts importants. Afin d’appliquer le traitement de bois adéquat, il est important de repérer le type d’insecte xylophage qui s’est introduit dans votre habitat. 

Le capricorne des maisons (Hylotrupes bajulus)

Le bois résineux est le lieu de ponte idéal pour les capricornes des maisons. Le pin, l’épicéa, le sapin et le mélèze sont donc des victimes potentielles de ces parasites du bois. Pour préserver la santé de votre maison, il est essentiel de réagir rapidement lorsque vous détectez la présence de ces insectes de bois voraces. Les dégâts sont provoqués par les larves du capricorne et non par l’insecte adulte. En effet, les larves se nourrissent de la cellulose du bois dans lequel elles se trouvent et creusent des tunnels de 8 mm par jour pour répondre à leurs besoins. La solidité de votre habitat est mise à mal par ces galeries souterraines qu’elles creusent dans la charpente, les poutres ou encore le parquet. La durée de vie des larves de capricorne est d’une dizaine d’années selon la qualité du bois, il est donc important de réagir rapidement une fois que vous les avez identifiées. 

Mais comment détecter la présence de ces insectes xylophages ?
Au même titre que les termites, les capricornes sont des as du camouflage. Néanmoins, quelques indices trahissent leur présence. Lorsque le silence règne dans votre maison, vous pourrez constater des bruits de frottements et de grignotage caractéristiques. Les trous provoqués par les larves lorsqu’elles dévorent le bois sont cependant plus faciles à repérer. D’une largeur de 8 à 10 mm, ces trous peuvent être distingués sur la surface des ossatures en bois telles que les charpentes, les poutres, les plinthes ou les encadrures de portes. La sciure et les excréments sont des indices qui vous mettront sur la voie des larves de capricorne. Les insectes xylophages adultes aiment la chaleur, ils auront donc tendance à venir pondre leurs œufs en juillet et en août. Soyez particulièrement vigilants lors de la période estivale. Pour empêcher ces insectes de pénétrer dans votre logement et d’y pondre leurs larves, un traitement de bois préventif à appliquer avant l’été est une solution idéale. 

La petite vrillette (Anobium punctatum)

La vrillette est un insecte xylophage qui établit domicile dans les bois feuillus ou résineux, elle est particulièrement friande de l’aubier, la partie tendre du bois. On distingue deux types de vrillettes, la grande (Xestobium rufovillosum) et la petite vrillette du bois (Anobium punctatum). Le cycle de vie de ces parasites est similaire à celui des capricornes des maisons. La durée de vie de ces insectes est comprise entre 9 mois et dix ans et varie selon la nature du bois, de la température, de l’humidité et de la présence de champignons. La vrillette adulte peut pondre jusqu’à 200 œufs à l’intérieur du bois de votre habitat durant la période estivale, généralement en juillet ou en août. Après l’éclosion, les larves de ces insectes xylophages creusent des galeries en se nourrissant du bois au sein duquel elles vivent. Elles dévastent le bois de votre maison au même titre que les termites ou les capricornes. Ces insectes de bois voraces fragilisent la structure de votre bâti en dévorant vos charpentes et vos poutres. 

Mais comment détecter la présence de ces insectes xylophages ?
Lorsque les larves de vrillettes ont achevé leur développement, elles percent un trou dans le bois afin d’en sortir et de se consacrer à leur reproduction. Ces trous facilitent la détection des vrillettes au sein des charpentes, des poutres, des meubles et des planchers. La petite vrillette perce des trous de 1 à 2 mm alors que les trous provoqués par la grande vrillette sont de l’ordre de 3 et 4 mm. La présence de sciure est un critère qui vous permet de localiser ces parasites et d’y remédier rapidement. La prolifération de ces insectes à bois peut provoquer des dégâts importants, il est donc important de procéder au traitement du bois avec des produits préventifs ou curatifs.

Les solutions adaptées de France Pro Habitat à La Rochelle

Pour se débarrasser efficacement des capricornes ou des vrillettes, la meilleure solution reste de faire appel à un professionnel. France Pro Habitat protège votre maison contre ces insectes xylophages invasifs. Faire appel à un professionnel vous permet de bénéficier d’un diagnostic précis. En effet, identifier l’espèce présente dans le bois de votre logement est primordial pour appliquer le traitement curatif le plus adapté. Les produits chimiques utilisés pour le traitement et l’assainissement des bois de votre maison peuvent être appliqués de différentes façons. La pulvérisation et le badigeonnage consistent à dépose une couche de traitement insecticide sur la surface du bois. Cette application doit être renouvelée deux fois à 24 heures d’intervalle. Cette technique sera utilisée pour des bois de section inférieure à 80 cm². Les surfaces plus importantes seront traitées par injection. Le traitement par injection est un procédé qui permet d’agir en profondeur en perçant des trous et en introduisant un produit insecticide puissant directement dans le bois.

Un traitement curatif a pour objectif d’éliminer les parasites qui dévastent votre habitat et de protéger vos bois contre de nouvelles attaques. En tant que spécialiste du traitement bois à La Rochelle, France Pro Habitat est en mesure d’intervenir avec un traitement curatif, mais peut également vous proposer ses services pour des traitements de bois préventifs. Les bois attaqués constituent un risque pour la structure de votre maison. L’application d’une barrière chimique avant la période de reproduction des insectes xylophages protégera donc votre habitat de ces parasites voraces. Cette intervention garantira votre sécurité et votre sérénité sur le long terme.